CEO Awards

Personnalités 2022

Lucie BASCHFondatrice - TOO GOOD TO GO

Ingénieure centralienne, Lucie Basch a démarré sa carrière dans l’agro-alimentaire au Royaume-Uni. Depuis longtemps sensible au gaspillage alimentaire et choquée par ce qu'elle voit dans l'industrie, elle décide de quitter son travail pour mettre son énergie au service d’une cause qui a du sens. Arrivée en Norvège avec l’idée de Too Good To Go en tête, Lucie décide de commencer à monter son projet seule. Néanmoins, elle se rend rapidement compte que « Collaboration is the new competition » et, suite à un événement organisé par OuiShare, Lucie rejoint un groupe d’entrepreneurs également en train de réfléchir à un projet similaire. C’est ainsi que le concept de Too Good To Go naît, au début de l’année 2016. Avec l’adoption de la loi Garot contre le gaspillage alimentaire en février 2016, qui oblige par exemple les grandes surfaces à faire don de leurs invendus à une association ou interdit la destruction volontaire de denrées alimentaires encore consommables, Lucie a estimé que le moment était venu de développer le concept dans son pays natal. C’est ainsi que Lucie lance officiellement l’application en France en juin 2016. Elle est désormais entourée de 140 waste warriors engagés et passionnés qui participent à la sensibilisation de millions d’utilisateurs, qu’ils soient citoyens ou commerçants. « Toute l’équipe est engagée derrière la cause du gaspillage alimentaire, qui est encore un fléau en France. Il me tenait à cœur, dès le lancement, d’ajouter une dimension sociale à Too Good To Go en permettant aux utilisateurs de faire un don aux sans-abris ». Aujourd’hui, le mouvement Too Good To Go va encore plus loin, avec pour objectif d'inspirer et d'engager l'ensemble de la société dans la réduction du gaspillage alimentaire pour notamment atteindre l'objectif de 50% de réduction du gaspillage d'ici 2025 fixé par le gouvernement. Too Good To Go travaille donc à sensibiliser consommateurs, entreprises, pouvoirs publics et les enfants dès l'école à travers plusieurs initiatives concrètes et impactantes. Responsables de 10% du gaspillage en Europe, les dates de péremption sont un des axes de travail annexes de Too Good To Go. En janvier 2020 Too Good To Go a lancé le Pacte sur les Dates de Consommation signé par une soixantaine d’acteurs de la filière alimentaire (industriels, distributeurs, fédérations et associations de consommateurs et de protection de l’environnement). Le Pacte comprend 10 engagements ambitieux, concrets et mesurables, portant sur la gestion et la compréhension des dates de consommation et bénéficie du soutien des Ministères de la Transition Écologique et de l’Agriculture et de l’Alimentation. En 2020, Lucie devient Chief Expansion Officer et part lancer l’application aux Etats-Unis en septembre 2020. 1,3 millions de repas y ont été sauvés en un peu plus d’un an.  

Carole JUGE-LLEWELLYNCEO & Fondatrice - JOONE

Carole Juge-Llewellyn est une entrepreneuse française, fondatrice et présidente de JOONE. Créée en 2017, JOONE, pionnier de la transparence, est aujourd’hui la marque qui accompagne toute la famille en offrant des cosmétiques et produits d’hygiène du quotidien. Après une enfance passée à Vichy, elle part étudier la littérature américaine en Caroline du Nord. En 2010, Elle revient en France pour soutenir sa thèse de littérature à la Sorbonne. C’est en 2015 que Carole Juge-Lewellyn fonde sa première entreprise Mommyville, un réseau social dédié aux futurs et jeunes parents. Forte de cette première expérience, et avec une formation complémentaire par un MBA à l’Ecole Nationale des ponts et chaussées, la jeune femme crée JOONE, deux ans plus tard. Pour l’entrepreneuse, un seul mot d’ordre, la transparence absolue. Véritable pionnière, Carole Juge-Llewellyn a démarré sa mission autour d’un produit phare sur lequel régnait une opacité sans limite: les couches pour bébés, saines et respectueuses de l’environnement. Elle publie alors toutes les analyses toxicologiques de ces produits imposant alors la transparence sur un marché qui était totalement opaque. La start-up fabrique ses couches en France et propose sur son site internet des abonnements qui livrent les produits directement à domicile. Très vite, grâce à ses efforts et à sa détermination, la recette JOONE fait ses preuves et répond aux attentes d’une génération de plus en plus sensible à la qualité et à la provenance des produits qu’elle utilise. Quelques mois seulement après le lancement des couches, la startup développe une gamme cosmétique et textile pour bébés, avant de lancer des soins destinés aux femmes enceintes, ainsi que des serviettes hygiéniques et des compléments alimentaires. En février 2021, la chef d’entreprise a lancé sa gamme de cosmétiques femme et s’engage dans la Clear Beauty, la beauté transparente et traçable, accessible à toutes. Imaginée en étroite collaboration avec la communauté de JOONE, la gamme est pensée pour une routine facile, pratique, saine et 100% made in France. En 2021, JOONE a accompagné plus de 80 000 familles, compte plus de 60 collaborateurs et réalise près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour accélérer son développement à l’échelle européenne et poursuivre la diversification de son entreprise, Carole Juge-Llewellyn a réalisé une levée de fonds de 10 millions d’euros l’année précédente. Début 2021, JOONE intègre le programme de la French Tech FT120 et le board impact du FT Next40/120 mise en place par le gouvernement d’Emmanuel Macron et plus particulièrement par Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique. Ce board a pour objectif d’insuffler une dynamique collective et de soutenir le développement des engagements à impact pris les entreprises du Next40/FT120, sur trois thématiques : égalité femmes-hommes, diversité et inclusion, environnement. Avec JOONE, Carole-Juge Llewellyn s’est imposée dans l’écosystème startup comme figure de la transparence et de la traçabilité pour offrir aux consommateurs des choix durables, sans compromis. 

Agathe WAUTIERDG & Co-founder - The Galion Project

Agathe Wautier débute sa carrière au sein du groupe Orange en tant que responsable communication Afrique et Moyen Orient, Asie, avant d'occuper différents postes sur le management de la marque, la communication et le digital. Passionnée par l'entrepreneuriat et l'innovation, elle quitte le groupe Orange pour fonder en 2015 The Galion Project, avec Jean-Baptiste Rudelle, fondateur de Criteo. La mission est claire : fédérer et accompagner les entrepreneurs les plus ambitieux de la French Tech pour créer des leaders mondiaux. Le collectif des entrepreneurs de la Tech, fort de 350 membres, organise de nombreux événements et produit du contenu par et pour les entrepreneurs. Il compte désormais parmi les acteurs incontournables de l’écosystème européen. Agathe Wautier oeuvre pour plus de diversité dans la Tech notamment grâce aux outils réalisés par le Galion, notamment le Galion Gender Agreeement ou plus récemment le Galion Impact solutions. Elle a été nommée parmi les 40 femmes françaises les plus influentes en 2019 par le magazine Forbes.

Chrysoline DE GASTINESCo-Fondatrice - Balzac Paris

Diplômée d’un Master II Média et Communication, Chrysoline De Gastines démarre sa carrière en tant que community manager à la rédaction Marie-Claire. En 2014, à l’âge de 28 ans, Chrysoline De Gastines cofonde la marque de mode éco-responsable Balzac Paris, devenue en quelques années la référence du marché de la mode responsable.

Delphine PLISSONPrésidente - La Maison Plisson

Après 20 ans à évoluer dans le secteur de la mode (Claudie Pierlot et Sandro), Delphine Plisson a changé de vie à 40 ans pour fonder La Maison Plisson. Ce lieu de vie entièrement dédié au bon sens et au plaisir dans l'alimentation du quotidien propose 6500 produits alimentaires de grande qualité issus du talent de plus de 500 producteurs régionaux passionnés. On dénombre à ce jour 2 Maison Plisson et 4 Petit Plisson dans Paris, ouverts 7/7 et proposant chacun une offre de restauration complète par ailleurs ! Le site internet marchand est en cours de lancement et l'équipe fourmille d'idées pour l'avenir ! Delphine a découvert l'entreprenariat tardivement, dans un secteur dans lequel elle n'avait aucun réseau et sans argent.

Julie BIJAOUICo-Founder & Co-CEO - Frichti

Julia Bijaoui est une entrepreneuse française, ayant cofondé, en 2015, la marque de livraison de courses et de repas à domicile Frichti. Au lancement de Frichti, elle affiche une ambition claire: Rendre le bien manger accessible à tous. Depuis, Julia a fait évoluer son service et son offre pour le rendre toujours plus accessible, pratique et abordable. Cette vision lui a valu de devenir, en 2019, la première femme à diriger une entreprise Next40. 

L’AMBITION AU SERVICE DES UTILISATEURS
Frichti est avant tout un projet personnel. Une histoire partie du quotidien. Il y a 5 ans de cela et malgré son amour pour la bonne bouffe, il était impossible pour Julia Bijaoui d’arriver à bien manger tous les jours. Dur de trouver l’énergie de bien cuisiner le soir, dur de bien faire ses courses en évitant le gaspillage, dur de trouver de vrais bons produits sans y passer des heures… Venant du secteur tech avec son conjoint Quentin Vacher, Julia a tout de suite voulu résoudre cette tension, en mettant l’innovation au service de la résolution de ce problème - bien manger sans compromis- qui se pose à des centaines de milliers de personnes chaque jour. 1 mois plus tard, Frichti livrait ses premiers plats. 

UNE PASSION FOOD DEPUIS TOUJOURS 
Après quelques années à s’occuper de Birchbox, il était naturel pour Julia d’entreprendre dans le monde la food. Gourmande invétérée depuis toute petite Julia avait déjà choisi le nom du restaurant qu’elle souhaitait ouvrir à l’âge de de 6 ans. “Dans ma famille la cuisine c’est un style de vie, du petit déjeuner au dîner on ne pense qu’à manger. Je dirais même qu’il faut vivre pour manger et non manger pour vivre !” Avec un fort ADN d’entrepreneure Julia Bijaoui a donc décidé de créer Frichti et de s’attaquer au secteur qui la passionne, sans limite. Frichti s’est positionné du déjeuner en entreprise jusqu’aux courses et ce en internalisant l’ensemble de la chaîne de valeur. Chez Frichti on parle aussi bien de tech que d’agriculture, de logistique que de recettes. 

DE L’ENGAGEMENT PERSONNEL À LA RESPONSABILITÉ D’ENTREPRISE
Il était impératif pour Julia Bijaoui de créer un modèle qui soit engagé dès le départ et qui le reste tout au long de la vie de l’entreprise. Les premiers engagements, au cœur du modèle de Frichti, sont la qualité et l’ultra fraîcheur. Depuis, Julia Bijaoui a continué de faire vivre ses engagements au sein de Frichti en passant une partie importante de son sourcing en direct producteurs, en créant des packagings compostables et recyclables et en créant une flotte de livraison 100% décarbonée. “Avoir une entreprise responsable, qui respecte l’environnement autant que son écosystème est une évidence. Je ne conçois pas que l’on puisse travailler autrement. J’ai tout de suite voulu faire de la responsabilité un de nos 4 piliers d’entreprise.” 

“REMETTRE LE POUVOIR DE MIEUX MANGER DANS LES MAINS DES GENS”
 Le futur de la food passe par des prises de consciences publiques affirme Julia Bijaoui. Ce sont les consommateurs qui obligent les industries à faire bouger les lignes. Dans cette perspective, Julia insiste sur l’importance pour tout le secteur de se positionner comme facilitateur de ces mouvements. Soit en endossant un rôle éducatif sur les grandes problématiques à venir, soit en innovant pour créer de nouveaux usages et accélérer le changement. 

“Choisir ce que l’on mange c’est choisir le monde dans lequel on vit. Et pour mieux choisir je crois à l’empowerment des gens. Pour qu’ils sachent et qu’ils puissent faire les bons choix. Les gens sont prêts à mieux consommer mais pas à faire des efforts gigantesques pour y parvenir. Il faut que cela reste joyeux, facile, pratique.”

Florence BAITINGERCo-fondatrice et Présidente - Gobi

Florence Baitinger, 44 ans est la co-fondatrice et Présidente de Gobi, première marque d'éco-design made in France. Gobi embarque depuis 2010 les particuliers et organisations dans une écologie concrète et joyeuse du quotidien avec des produits réutilisables, personnalisables et pop 100% fabriqués en France. Gobi est une entreprise solidaire, engagée dans l’ESS et dans le 1% pour la planète. La fierté est notre levier de changement, l’éco-design notre méthodologie, l’impact autant écologique, qu’économique et social notre objectif !
Date de création : 2010 Nombre de salariés : 24 CA 2021 : 3,4M€

Jade FRANCINECo-founder & COO - WeMaintain

Après avoir étudié à Sciences Po Lille, Jade se spécialise en affaires asiatiques et effectue un Master de Droit chinois à l’Université de Pékin. Alors qu’elle travaille dans un cabinet d’avocats à Shanghai, elle découvre l’univers de l’entrepreneuriat. Forte de son expérience internationale et de sa proximité avec les startups, elle se lance à son tour dans l’aventure. En 2017, elle cofonde WeMaintain et prend le rôle de COO. Au quotidien, elle gère les équipes commerciales, marketing, sales et RH. WeMaintain est une scale-up française de la PropTech qui transforme radicalement le marché de la maintenance réglementée. Elle propose aux gestionnaires et propriétaires d’immeubles une maintenance de qualité sur leurs équipements techniques. Pour ce faire, WeMaintain combine le savoir-faire de techniciens et les capacités d’agilité et de prédictivité de sa technologie. Après s'être lancée sur l'ascenseur, la scale-up s'est étendue sur des nouvelles verticales comme les systèmes de sécurité incendie, les portes, les escalators. Jade explique " L'entreprise a pour mission, inscrite dans ses statuts, de mettre le meilleur de l'humain et de la technologie au cœur des immeubles. Au quotidien nous nous efforcerons de garder la dimension terrain tout en apportant de la technologie utile pour construire la ville de demain. Les enjeux de WeMaintain sont sociétaux. Nous souhaitons revaloriser les métiers techniques qui en ont grandement besoin et rendre les bâtiments plus durables." La scale-up a déjà levé 40 millions d'euros, avec un dernier tour à 30 millions d'euros en juin 2021. WeMaintain c'est aujourd'hui 140 salariés répartis dans trois pays : la France, Singapour et l’Angleterre. C'est également une centaine de grands comptes de l'immobilier qui lui font confiance.  

Isabelle RABIERFondatrice & CEO - Jolimoi

Isabelle Rabier est la fondatrice et la directrice générale de Jolimoi, une start-up basée à Paris qui donne du pouvoir aux marques et aux consommateurs grâce à sa plateforme et son réseau de vente sociale directe enrichis de données et de technologies. Isabelle est également la fondatrice et propriétaire de Dermance skincare, elle possède une expérience et une expertise considérables dans la création de marques, le développement de produits et la vente sociale directe. Elle est un membre actif de la communauté Beauty and Fashion Tech fondée par Odile Roujol et co-responsable du chapitre parisien. Isabelle est diplômée de l'école de commerce HEC Paris avec une spécialisation en économie et entrepreneuriat. Elle est également titulaire d'une licence en économie de l'University College London.

Kelly MASSOLCEO - Secrets de Loly

De bouclée frustrée à femme épanouïe il n'y a qu'un pas : les bons gestes et les bons produits, c'est ainsi qu'est née la gamme gourmande et généreuse des Secrets de Loly", nous raconte Kelly Massol, fondatrice de la marque dédiée aux cheveux ondulés, bouclés, frisés et crépus. Née de parents d'origine antillaise, Kelly est une jeune femme, entrepreneure et maman de deux enfants, qui voue une véritable passion pour les cheveux naturels. En 2009, alors que la société prône le cheveu lisse, Kelly a une idée en tête : mettre en avant le cheveu texturé, trop laissé de côté depuis toujours, tout en restant respectueuse de l’environnement et de la nature de chaque type de cheveu. En effet, 60% de la population mondiale n'a pas le cheveu lisse. Suite à ce constat et à de nombreux échanges sur le sujet, Kelly apprend en autodidacte la formulation. Elle lance sa marque avec 1500€ et sans aucun financement en ayant pour objectif de transmettre son amour des produits naturels et offrir des soins qui répondent aux besoins de toutes les boucles. En 2021, l’entreprise fait 10M d'euros de chiffre d’affaires et en avril 2022 elle fait entrer le fonds d’investissement franco-américain Quilvest Capital Partners au capital et devient ainsi la marque leader de son marché en France. Aujourd’hui, Les Secrets de Loly sont vendus dans près d'un millier de points de vente, dont Monoprix et Marionnaud, en France, dans les DOM TOM, en Europe et à l'international.