CEO Awards

Les personnalités

Charlotte CADÉFondatrice et CEO – Selency

A 33 ans, Charlotte est la co-fondatrice de Selency, lancé fin 2014. Passionnée de décoration, et de tous ces objets qui ont une âme, une histoire, elle a créé cette plateforme qui permet à chacun de chiner et vendre les plus belles pièces de mobilier et de décoration de seconde main. Une réponse originale et durable pour tous ceux qui rêvent d'une décoration unique et authentique.

Justine HUTTEAUCo-fondatrice – Respire

Passionnée de sport, d'aventures et de dépassement de soi, Justine, jeune entrepreneure de 26 ans prend conscience de l’importance de prendre soin de son corps au quotidien, notamment à travers l'utilisation de soins naturels, pour en profiter à son plein potentiel. Après de nombreuses recherches et tests produits, elle décide de créer un déodorant dans lequel elle ait confiance, avec une composition « clean » (très saine), efficace et une communication très transparente. Respire est née et a donné naissance depuis à une dizaine de produits made in France (savon, shampoing solide, nettoyant solide, dentifrice naturel, crèmes solaires naturelles et minérales, vitamines...) pour prendre soin de son corps et de la planète. Respire c'est aujourd'hui 15 soins naturels, une communauté de plus de 500.000 personnes, 2000 points de vente (Monoprix, Sephora, pharmacies), une équipe de 25 personnes et des milliers de projets à venir. Leur mantra : notre corps est magique, alors prenons-en soin !

Tatiana JAMACo-fondatrice & DG levia.ai, Selectionnist et Dealissime

Tatiana est une serial entrepreneure : elle a co-fondé Dealissime.com, spécialisé dans la publicité locale qu’elle revend à une filiale d’Amazon en 2013 et dirige aujourd'hui levia.ai - start-up qui à la manière d'un moteur de recherche permet de générer algorithmiquement une réponse précise à des requêtes clients ou collaborateurs dans plus de 120 langues sous forme conversationnelle sans entraînement préalable. Tatiana est très engagée dans l’écosystème entrepreneurial, elle a lancé 50 Partners (Incubateur de start-up early stage basé à Paris) est Board Member du Galion Project (Think Thank d’entrepreneur), membre du CNNUM et co-fondatrice / co-présidente de SISTA qui réduit les inégalités de financement entre femmes et hommes entrepreneurs
Entrepreneuse engagée depuis 2008, Tatiana revend sa première société à une filiale d’Amazon qu'elle quitte en 2013 et dirige aujourd'hui levia.ai - une startup spécialisée dans la création d'outils d'IA conversationnels pour simplifier la recherche, l'extraction, l'automatisation des requêtes au sein de flux produits ou de bases documentaires internes ou externes dans plus de 120 langues sans entraînement préalable. Ancienne avocate au Barreau de Paris et diplômée de HEC, Tatiana est très engagée dans l’écosystème entrepreneurial : elle a lancé 50 Partners (Incubateur de start-up early stage basé à Paris) a été Board Member du Galion Project (Think Thank d’entrepreneur), et co-fonde en 2019 le collectif SISTA afin de réduire les inégalités de financement entre femmes et hommes entrepreneurs. Tatiana est également investisseure, membre du coomité des investissements d’avenirs et membre du conseil de surveillance d’Eurazeo PME.  

Julie CHAPONCo-fondatrice - Yuka

Julie a 32 ans. Elle est diplômée d’une école de commerce : l’EDHEC. Ne sachant pas réellement dans quoi elle a envie de travailler en sortie d’école, elle décide d’intégrer un cabinet de conseil, Wavestone, dans l’objectif de découvrir différents secteurs et de développer des compétences variées. Elle passe alors 5 ans à accompagner des entreprises dans leur transformation digitale. Avec les années, elle ressent de plus en plus le besoin de travailler sur un projet porteur de sens, quand elle participe à un hackathon avec François et Benoit. C’est alors le déclic : 6 mois plus tard, elle démissionne et se lance peu après à plein temps sur le projet Yuka.

Marie-Anne TESSIERCo-fondatrice – Neoness

Fraichement diplômée de l’ESSEC, Marie-Anne intègre le Groupe Procter & Gamble en 2001 pour y faire ses premières armes en tant que commerciale. Au-delà des techniques de ventes, elle y apprend surtout l’excellence opérationnelle et la culture du résultat. 
Au bout de 3 ans, à tout juste 25 ans, elle postule à l’UCPA sur le poste de ses rêves : celui de Responsable du département Aventure. Malgré son jeune âge et son inexpérience totale dans le secteur du Tourisme, ils décident de lui faire confiance et lui confient une équipe d’une dizaine de personnes pour concevoir plus d’une centaine de circuits touristiques sous forme de trek, itinérances à cheval, en kayak de mer… dans plus de 80 destinations à travers le globe. Elle réalise alors une expérience intrapreneuriale extraordinaire au cours de laquelle elle allie l’utile à l’agréable en apprenant les clés du pilotage de tous les leviers d’un P&L tout en voyageant à travers le monde ! 
Malgré un job fabuleux, l’idée de créer sa propre boite ne la quitte pas (elle a créé son premier business à l’école primaire) et elle échange régulièrement sur des idées de concepts avec Céline Remy Wisselink, ex HEC, alors directrice du Transport à l’UCPA.
Et l’idée qui retiendra leur attention est celle d’importer des Pays Bas un tout nouveau concept de salle de sport « Smart Cost » démocratisant la pratique du fitness tant d’un point de vue financier que d’un point de vue état d’esprit orienté « sport plaisir santé » loin des diktats du culte du corps.
Après quelques mois de divers brainstorming et études de marché et une levée de fond de 300K€ auprès de « friends and family », elles décident de quitter toutes les 2 l’UCPA et mai 2007 pour se lancer et en Mars 2008 la première salle Neoness voit le jour à Fontenay-sous-Bois (94). Le succès est quasi immédiat puisqu’au bout de 18 mois la salle affiche complet et les 2 associées ouvrent en Mai 2010 une 2ème salle au cœur du 15ème arrondissement de Paris. Cette fois-ci c’est le carton plein : en à peine 6 mois elles sont obligées d’instaurer des quotas de ventes exclusivement disponibles en ligne qui sont sold-out tous les jours au bout de 15mn à 00h15 !
Le concept séduit à la fois les passionnés qui retrouvent la qualité de leurs salles habituelles (grands espaces, équipements derniers cris et cours collectifs avec coachs) à un tarif 2 à 3 fois inférieur, mais également les néophytes qui osent se lancer sans se ruiner et apprécient la bienveillance des staffs et des adhérents. Puis le développement s’accélère pour atteindre 15 salles en 2015, date à laquelle le fond Tikehau rentre au capital. Une quinzaine d’autres salles Neoness ouvrent encore et une nouvelle enseigne Episod, inspirée cette fois-ci des meilleurs concepts de studios New Yorkais, voit le jour et ouvre plus d’une quinzaine de studios aux 4 coins de Paris.
Début 2020 le tout jeune groupe Verona (clin d’œil aux égéries du fitness des années 80 Veronique et Davina) compte plus de 500 salariés et est coupé net dans son élan avec le premier confinement ! Mais dès début Avril, Marie-Anne et son associée Céline, sentant que la crise va se prolonger, se lancent dans le fitness digital en transformant la salle de cours du club de Neoness Paris Jaurès en un magnifique studio de captation avec 4 caméras 4 K. Elles recrutent en interne et en externe une équipes de coachs ultra pro et à l’aise avec la caméra et lancent leur plateforme Neoness Live le 15 Juillet 2020. Episod prend également le virage du digital avec des cours en visio sur Episod Live et des trainings ultra pointus en VOD sur Episod on Demand.
Bref, l’aventure continue toujours et encore et rien ne pourra altérer la soif d’entreprendre de Marie-Anne ! 

Pauline LAIGNEAUFondatrice de Gemmyo et du Gratin

Entrepreneur depuis 2011, Pauline a cofondé avec Charif Debs la marque de joaillerie Gemmyo (dont elle est aujourd’hui Directrice Générale) et fonde en 2018 le podcast Le Gratin. En 2020 elle développe en parallèle « Growth », la première école de la carrière. Gemmyo est la première marque de joaillerie personnalisée. 100% made in France, les créations Gemmyo ont pour vocation de dévoiler la singularité de chaque cliente. L’entreprise emploie une cinquantaine de collaborateurs et fait travailler 150 artisans dans toutes les France. Devenue incontournable du secteur du luxe online, Gemmyo est désormais considéré comme l’un des fleurons du Made In France. À l’origine 100% digitale, la marque propose désormais ses créations dans ses 4 boutiques à Paris 6, Paris 17, Lyon et Toulouse. Avec plus de 350 000 écoutes par mois (chiffres 2021) Le Gratin est le 1er podcast francophone sur le thème du business et de l'entrepreneuriat. Pauline Laigneau y invite des personnalités remarquables pour décrypter leur parcours et aider ses auditeurs à devenir la meilleure version d'eux-mêmes. Quelques invités du Gratin : Alain-Dominique Perin (ex CEO de Cartier), Bertrand Perier (professeur en art oratoire et avocat à la cours de cassation), Christophe Michalak (champion du monde de pâtisserie), Estelle Touzet (Directrice de la Sommellerie du Ritz), Renaud Lavillenie (champion du monde de saut à la perche) ou encore ORLAN, artiste plasticienne de renom etc. Growth c'est une école en ligne qui a pour vocation d'être un concentré business pour les personnes qui souhaitent donner de l'ambition à leur carrière de manière rapide et efficace. Les premières formations portent sur l'art de la vente, comment créer une plateforme de marque et le business plan. Beaucoup d'autres à venir...

Loubna KSIBI & Donia AMAMRAFondatrices de Meet My Mama

Donia est fille d’immigrés algériens. Elle naît et grandit en banlieue parisienne, dans un quartier où l’éducation et les opportunités d’emploi ne sont pas tracés, mais avec déjà la volonté et la ferme intention de s’engager, et faire le bien autour d’elle. Dans le cadre d’un partenariat avec son lycée et d’un programme financé par le gouvernement, Donia suit durant trois ans des cours à l’ESSEC. Après son baccalauréat, elle intègre Sciences Po et réalise une année de césure aux Etats-Unis, pendant laquelle elle s’engage bénévolement auprès d’un centre d’accueil pour les femmes victimes de violence. Donia y fait des rencontres qui la guideront instinctivement sur le chemin de l’entrepreneuriat ; Déterminée à devenir son propre patron et agir en faveur du changement social, elle reprend alors ses cours de Master en affaires publiques pour comprendre la fonction publique gouvernementale et bousculer les codes. Elle unit ses compétences et ses nombreuses expériences de séjours bénévoles au Liban, en Egypte… Et décide d’utiliser la nourriture comme véhicule d’expression culturelle et d’émancipation. A l’occasion d’un stage chez PwC, elle rencontre Loubna, sa future amie et cofondatrice, et à elles deux, construisent les prémices de Meet My Mama. Pendant deux ans, Donia jongle entre la création de son entreprise et son métier de consultante junior chez Tenzing, mais 2016 marque un réel tournant : elles rencontrent leur futur ami et troisième cofondateur, Youssef. A trois, ils mettent sur pied leur entreprise sans aucun financement, organisant plus de 400 événements sans l’aide d’aucune technologie. Douée de conviction et d’une réelle volonté de bousculer les règles établies, Donia revendique son statut d’ingénieur moderne du changement social, et investit chacun de ses jours en tant que cofondatrice et COO, à l’amélioration du quotidien de centaines de femmes Loubna est quant à elle originaire de Metz, Loubna décide de bifurquer de la fac de Médecine à l’école de commerce pour donner vie aux nombreuses initiatives et projets sociaux, éthiques et culturels qu’elle rêve de porter. Etudiante à l’Université Paris Dauphine, Loubna réalise un stage au sein de PwC, où elle rencontre sa future amie et cofondatrice : Donia Souad Amamra. A 25 ans, elles construisent et développent ensemble leur projet entrepreneurial, axé autour de l’émancipation des femmes qui disposent d’un savoir-faire et d’un talent culinaire à valoriser, en plus de talents d’entrepreneures hors pair. En fin 2016, Meet My Mama naît de la fusion de deux projets développés parallèlement qui, sans le savoir, s’articulent autour des mêmes enjeux : Mama Cook’in (Donia, Loubna) et Mamma’s Kitchen (Youssef Oudahman). Le trio d’entrepreneur s’associe pour donner un créneau aux femmes du monde entier qui souhaitent se réaliser en tant que cheffes, et actrices d’une société plus inclusive, durable et responsable. Membre du CNNUM (Comité National du Numérique), Loubna est l’une des rares femmes investies dans la Tech et le développement de l’Intelligence Artificielle en France, et fait partie, avec Donia, du listing 2019 des 30 under 30 Europe de Forbes, catégorie Retail et E-commerce. Cofondatrice et CPO (Chief Product Officer), c’est toujours avec le sourire et une créativité sans limite que Loubna aborde les nouveaux projets et horizons de Meet My Mama.

Sophie HERSANCo-Founder and Fashion Director - Vestiaire Collective

Born and raised in the Champagne region of France, Sophie Hersan grew up in the late 80s where fashion and women were both modern and free. Iconic fashion designers such as Azzedine Alaïa, Claude Montana, Thierry Mugler, Karl Lagerfeld and models such as Naomi Campbell and Kate Moss were the starting point for her love affair with fashion, at only 15 years old. Following her studies in Economic Science, Sophie decided to pursue her passion and ventured into fashion design school in Paris. 
Inspired by the innovative designs of houses such as Chloé, Yves Saint Laurent, Comme des Garçons and Yohji Yamamoto, Sophie was appointed the position of studio manager for a number of prestigious designers after graduating. Through these experiences, she discovered the freedom to create and innovate which furthered her ambitions and confirmed her passion and values. 
Sophie is one of the original co-founders of Vestiaire Collective, starting the company in 2009 from a small apartment in Paris, along with 5 other partners who shared the same vision for the project. They came up with the idea to launch Vestiaire Collective after noticing significant changes in the way that people were consuming fashion: buying more and wearing less. The rise of social media and fast fashion has led us from an era of possession to an era of usage, where consumers are urgently in need of a sustainable solution to cope with this behavior. This soon led to the creation of Vestiaire Collective, a company dedicated to providing an opportunity for people to extend the lifespan of their pre-loved items, therefore minimizing waste in fashion. 
High expectations and passion are Sophie’s key values, and Vestiaire Collective allows her to maintain the same commitment and creativity that began her journey. As Fashion Director, Sophie is responsible for defining Vestiaire Collective's voice in the fashion industry, ensuring Vestiaire remains an innovative source of inclusive fashion, sustainable innovation and cultural inspiration for its millions of members worldwide.

Jean GUOCo-founder/CEO at Konexio

Entrepreneuse sociale avec un parcours en santé publique, économie et entrepreneuriat, Jean est la dirigeante et co-fondatrice de Konexio, une association qui promeut l’inclusion socioprofessionnelle des publics vulnérables, en particulier les réfugiés et jeunes sans emploi, via la formation au numérique. Récemment boursière Rubenstein au Harvard Center for Public Leadership, elle a fondé Konexio sur les constats effectués lors de ses recherches sur les populations migrantes dans le cadre de sa bourse Fulbright à la Paris School of Economics. Elle est diplômée de Stanford en économie et en biologie. Jean a reçu de nombreux prix, dont le prix Fulbright for the Future. En 2020, 4 ans après la création de Konexio, Forbes la classe parmi les 30 entrepreneurs sociaux européens de moins de 30 ans les plus influents. En 2021, le think-tank Sista la place en tête des entrepreneuses de la tech française à suivre. 

Laëtitia VAN DE WALLEChef d'entreprise - Lamazuna

Originaire de Vendée, Laëtitia a 25 ans lorsqu’elle crée la lingette démaquillante lavable qui lance la marque Lamazuna en 2010. Son objectif est de proposer des alternatives innovantes, durables, écologiques et économiques pour réduire les déchets dans la salle de bain et bientôt dans la maison. Aujourd’hui installée en Drôme, Laëtitia est accompagnée de 70 salarié.e.s, toutes et tous convaincu.e.s par la démarche jusqu’au-boutiste et les valeurs de l’entreprise à objectif zéro déchet. Ses deux dernières créations entrepreneuriales sont les marques de cosmétiques solides et accessoires durables The Green Emporium et KISUPU. La première à destination de la grande distribution et la seconde dédiée aux jeunes.